Outils pour utilisateurs

Outils du site


Panneau latéral

Accueil


-------------------------------------------------- -------------------------------------------------- -------------------------------------------------- -------------------------------------------------- --------------------------------------------------
--------------------------------------------------
-------------------------------------------------- --------------------------------------------------

liens_adsl

Présentation de l'ADSL

L’ADSL ou “Asymmetric Digital Subscriber Line” (littéralement “liaison numérique asymétrique sur ligne d'abonné”) est une technique de communication numérique de la famille xDSL. Elle permet d'utiliser une ligne téléphonique, une ligne spécialisée, ou encore une ligne RNIS (ISDN en anglais), pour transmettre et recevoir des données numériques de manière indépendante du service téléphonique conventionnel.

Comme son nom l'indique, la technologie ADSL fournit un débit asymétrique. Le débit de données montant d'une communication ADSL (upload) est plus faible que le débit descendant (download), dans un rapport qui varie généralement entre 5 et 20.

L'ADSL Nu permet aux opérateurs de commercialiser des services Internet (accès à Internet, VoIP), sans abonnement téléphonique, y compris dans les zones non dégroupées. Sur un lien nu, il n'y a pas de service analogique (téléphone/fax impossible).

L’ADSL 2+ est une évolution de l'ADSL pour permettre le transport d'un plus grand nombre d'octets dans chaque trame, et permet d'atteindre des débits de données de plus de 20 Mbit/s dans le sens descendant. La capacité et le débit du sens montant restent inchangés par rapport à l'ADSL « classique ».

Toutefois, les performances accrues de l'ADSL2+ ne sont accessibles que dans de bonnes conditions :

  • Atténuation faible, qui dépend du type de câblage (section) et de la longueur de la ligne.- faible niveau de bruit, qui dépend de l'isolation de la ligne sur les câbles (blindage du câble, présence de paires voisines le long du même faisceau de câble utilisées pour d'autres services, comme le RNIS), de son implantation aérienne (plus exposée) ou enterrée.
  • Absence de perturbations électromagnétiques puissantes le long du parcours (absence d’émetteurs radio AM à proximité).
  • Nombre faible d'épissures le long du câble (sources de bruit par écho et résonance).
  • Câblage de pose récente (à cause du vieillissement des isolants, les fuites de puissance augmentent avec le temps, et la résistance des conducteurs augmente par oxydation).
  • Nombre faible et qualité des filtres installés au domicile ou au central (l'offre de dégroupage partiel induit un filtrage mixte, source d'atténuation supplémentaire).
  • Bonne isolation et qualité du câblage de l'installation intérieure chez l'abonné (protection contre les sources de parasites induits par l'équipement électronique, les lampadaires halogène, les déclencheurs de tubes néon, les équipements de puissance, absence de câbles longs laissés « flottants » sur la prise d'extrémité).

Configuration ADSL

Pour chaque commande de lien ADSL, OpenIP fourni un modem, ADSL, en mode “bridge” (pont).

Il suffit de connecter le modem fourni à un router (voir directement à un pc) comme suit :

  • Sur une prise téléphonique ou DTI : connecter une prise gigogne/ou/RJ11 + filtre ADSL au modem sur sa prise RJ11 ADSL
  • Connecter le port LAN du modem au port LAN/RJ45 du routeur (voir du pc) avec le câble RJ45 fourni
  • Brancher le transformateur électrique

PS : le filtre n'est pas nécessaire sur un lien ADSL NU (pas de service analogique dessus, donc pas de filtrage à effectuer)

Note importante :

OpenIP fourni du matériel TP-Link (TD-8816 ou TD-8616 selon disponibilité). En cas de défaillance celui-ci sera remplacé (merci de vérifier la partie troobleshooting ADSL au préalable).

Ce matériel doit être utilisé uniquement en mode bridge. Les modèles modem/router également (TP-Link TD-8816).

OpenIP ne supporte pas une utilisation en mode modem + routeur.

Troubleshooting ADSL

Que faire lorsque votre client rencontre des problèmes sur sa liaison ADSL ?

a) ADSL Down (ADSL tombée) :

Lorsque votre client vous remonte l’information suivante : « Je n’ai plus d’Internet ».

Demander à votre client de vérifier l’état de synchronisation sur le modem. Ex : Sur le Modem TP LINK d’OpenIP, il s’agit de s’assurer que le voyant ADSL est de couleur verte fixe sur l’équipement.

Si synchronisation NOK :

  • Demander à votre client de redémarrer le modem.
  • Suite au redémarrage, faites vérifier de nouveau la présence de la synchronisation sur l’équipement. S’il n’y a toujours pas de synchronisation sur le modem, veuillez contacter le support d’OpenIP, qui vous guidera tout au long du processus de résolution du problème chez le client.
  • A son tour, OpenIP ouvre un ticket d’incident auprès de l’opérateur choisi : si le ticket a été ouvert chez FT, le délai de réponse est de maximum 48h ; si le ticket a été ouvert chez SFR, le délai de réponse est de maximum 72h.
  • Dans le cadre d’une ligne ADSL classique exclusivement (ADSL non nue), parallèlement au traitement de l’incident de l’opérateur, vous pouvez appeler le numéro support de la liaison ADSL afin de vous rendre compte de la présence d’une tonalité de sonnerie, ou alors de la présence d’une tonalité de porteuse, et ce afin de déterminer si le numéro que l’on vient de tester est bien attribué au client.
  • Dans le cadre d’une ADSL classique, demander à votre client de vérifier le bon état de la boucle locale (de sa ligne analogique dont il est propriétaire) en composant le 1013.
  • Vous pouvez également tester la ligne en connectant un autre modem sur la ligne pour voir s’il se synchronise.
  • Vérifier la desserte interne en connectant directement un modem sur la tête de ligne FT (au niveau du câblage, la tête de ligne FT représente la fin de la responsabilité FT). Il est à noter qu’une desserte interne de moins de 3 mètres reste la responsabilité FT ; au-delà des 3 mètres, la responsabilité se situe au niveau du client.

Si synchronisation OK et connexion/trafic NOK :

  • Demander à votre client de redémarrer les équipements modem/routeur.
  • Suite au redémarrage des équipements, s’il n’y a toujours pas de connexion, contacter le support d’OPENIP, qui vous guidera tout au long du processus de résolution du problème chez le client.
  • A son tour, OpenIP ouvre un ticket d’incident auprès de l’opérateur choisi : si le ticket a été ouvert chez FT, le délai de réponse est de maximum 48h ; si le ticket a été ouvert chez SFR, le délai de réponse est de maximum 72h.
  • Tester la connexion à partir d’un autre équipement (ordinateur, routeur).
  • Vérifier de la connectique entre le modem et le routeur.

b) Problème de débit / latence (ADSL dégradée) :

Le client vous rapport un problème de lenteur sur sa connexion Internet OpenIP.

  • Demander au client de redémarrer ses équipements (modem/routeur). Si le problème persiste, veuillez contacter le support d’OpenIP, qui vous guidera tout au long du processus de résolution du problème chez le client.
  • A son tour, OpenIP ouvre un ticket d’incident auprès de l’opérateur choisi : si le ticket a été ouvert chez FT, le délai de réponse est de maximum 48h ; sii le ticket a été ouvert chez SFR, le délai de réponse est de maximum 72h.

Nous vous conseillons également de vous rendre sur site afin de déterminer la cause de la lenteur de la connexion :

  • Afin de constater la lenteur de débit de la connexion, procéder à un test de débit via le site, par exemple : http://www.degrouptest.com/test-debit.php, ou autres.
  • Connectez-vous sur le modem en local, par exemple sur le TP LINK : 192.168.1.1 / admin / admin et vérifiez la vitesse de synchronisation du modem.
  • La lenteur peut aussi être due à un ordinateur vérolé sur le réseau local qui utilise toute ou une grande partie de la bande passante du lien. Pour se faire, il faut éteindre une par une les machines branchées sur le réseau local et effectuer un test de débit entre chaque extinction de machine jusqu’à observer des différences de résultat.
  • Vérifier la présence ou non d’un condensateur au sein même de la prise gigogne du lien incriminé.

c) Perte de paquets :

Le client remarque un problème sur sa liaison que l’intégrateur interprète comme une perte de paquets sur la liaison OpenIP.

  • Demander au client de redémarrer ses équipements (modem/routeur).
  • Suite au redémarrage, si vous constatez une perte de paquet de 5%
  • Veuillez contacter le support d’OpenIP, qui vous guidera tout au long du processus de résolution du problème chez le client.
  • A son tour, OpenIP ouvre un ticket d’incident auprès de l’opérateur choisi : si le ticket a été ouvert chez FT, le délai de réponse est de maximum 48h ; si le ticket a été ouvert chez SFR, le délai de réponse est de maximum 72h.

Nous vous conseillons également de vous rendre sur site afin de déterminer la cause de la perte de paquet. Pour se faire il faut :

  • Vérifier le câblage RJ11 et RJ45 (desserte interne).
  • Tester avec un autre modem et un autre routeur et/ou un autre ordinateur.

d) Bagot de connexion (coupures) :

Le client vous rapporte un problème de déconnexion de la liaison ADSL OpenIP.

  • Demander au client de redémarrer ses équipements (modem + routeur).
  • Suite au redémarrage des équipements, si le problème persiste, veuillez contacter le support d’OpenIP, qui vous guidera tout au long du processus de résolution du problème chez le client.
  • A son tour, OpenIP ouvre un ticket d’incident auprès de l’opérateur choisi : sI le ticket a été ouvert chez FT, le délai de réponse est de maximum 48 heures ; si le ticket a été ouvert chez SFR, le délai de réponse est de maximum 72 heures.

Cependant, nous vous conseillons de vous rendre sur place afin de déterminer la cause du problème. Pour se faire, il faut :

  • Déterminer l’état de synchronisation du modem durant les coupures de la liaison et remonter l’information auprès du support d’OpenIP.
  • Ex : Sur le modem TP-LINK d’OpenIP, il s’agit de s’assurer que le voyant ADSL est de couleur vert fixe sur l’équipement.

NB : Si cette information est remontée immédiatement à FT, le délai de résolution devrait être écourté.

  • Tester avec un autre filtre ADSL.
  • Tester avec un autre modem ADSL.
  • Tester avec un autre routeur (si la synchronisation est OK pendant les coupures).
  • Vérifier la desserte interne (en connectant les équipements en tête de ligne FT).
  • Vérifier la présence d’éléments perturbateurs à proximité des équipements, desserte interne.
  • Vérifier s’il y a une surchauffe des équipements.
  • Vérifier la présence d’une alarme, TPE, machine à affranchir sur la ligne.
liens_adsl.txt · Dernière modification: 30/01/2019 15:41 par adm